Le rôle du fiscaliste est de veiller à la juste application du cadre juridique et fiscal conformément à la législation en cours. Le fiscaliste est également connu sous le nom de fiscaliste d’entreprise, juriste fiscaliste, responsable fiscal, responsable juridique et fiscal ou encore responsable comptable et fiscal.

Quelles sont les missions d’un fiscaliste ?

Les missions du fiscaliste sont variées, elles dépendent de la structure de l’entreprise. Il se doit d’assurer une veille continue afin de prévenir les risques. Il analyse ainsi tous les aspects fiscaux et juridiques de l’entreprise pour mettre à jour les documentations, et fournir une synthèse qui décrit toutes les modifications qui ont été apportées et ses conséquences.Le fiscaliste joue également un rôle de conseiller au sein de l’entreprise, notamment pour le département comptable (vérification des prix, proposition de solutions…) et est l’interface avec l’administration fiscale. Il se charge d’opter pour la bonne stratégie dans le but d’économiser sur les impôts tout en respectant la loi pour éviter un redressement fiscal.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour un fiscaliste ?

Maîtriser la fiscalité et le droitÊtre parfaitement à l’aise avec les chiffresMaîtriser les techniques financièresMaîtriser les normes US Gaap et IFRSParfaite connaissance des outils informatiques et de gestionBonnes connaissances en comptabilité et en gestionLa maîtrise de l’anglais est indispensable si l’entreprise a des filiales à l’étrangerAvoir une forte résistance au stressBon esprit d’analyse et de synthèse

Quelles formations pour devenir fiscaliste ?

Un fiscaliste a généralement effectué un parcours universitaire et obtenu un master en droit fiscal ou en finance comptabilité option contrôle audit (CCA). Idéalement un double diplôme en finance et droit fiscal de niveau master (bac +5) est conseillé. Cependant d’autres parcours sont envisageables à condition d’avoir suivi une spécialisation en comptabilité, droit fiscal ou droit des affaires et fiscalité des entreprises. Ce poste est rarement accessible aux jeunes diplômés, une expérience de trois ans en audit ou contrôle de gestion est régulièrement demandée. Le poste de fiscaliste est atteignable après une dizaine d’années d’expérience.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour un fiscaliste ?

Le fiscaliste peut évoluer vers une fonction de directeur comptable, puis selon ses ambitions, son expérience et sa formation de départ vers un poste de directeur du service comptable ou fiscal.
Déposez votre CV ou votre besoin de recrutement et nos consultants vous contacteront dans les plus brefs délais.Robert Half peut vous aider pour le recrutement de fiscaliste.
Salaire d'un Fiscaliste
55000 - 95000
25ème percentile
55000
Candidat : Débutant dans cette fonction, développe encore des compétences clés Demande : Faible
50ème percentile
85000
Candidat : Expérience intermédiaire, possède la plupart des compétences clés Demande : Modérée
75ème percentile
95000
Candidat : Expérience reconnue, possède toutes les compétences clés Demande : Elevée
Salaires par fonction Position title 25ème percentile 50ème percentile 75ème percentile Directeur Fiscal 100000 120000 180000
Des millions de candidats qualifiés, en CDI, CDD ou intérim et à tous les niveaux de qualification. Nous vous mettons rapidement en relation avec eux grâce à notre système de matching intelligent.